28-7-2012 08:20 | Par VAD, www.belga.be

La Belgique durcit la traque aux faux touristes

Il est de moins en moins aisé pour les étrangers venant hors de la zone euro de pénétrer sur le sol belge. A Zaventem, première porte d'entrée en Belgique, il y a de plus en plus de voyageurs qui se voient refuser l'accès au pays en raison d'un durcissement de la police d'accès à la Belgique, révèle samedi Le Soir.


Entre 2007 et 2011, le nombre de refus d'entrée sur le territoire a augmenté de 300%, passant de 822 à 2.412. Par ailleurs, 73% des demandes de visas touristiques déposées auprès de l'Office des étrangers ont été refusées. La police de l'aéroport de Bruxelles-National effectue en moyenne 2,8 expulsions par jour, des voyageurs à peine arrivés ou des personnes en situation irrégulière sur notre territoire. D'après les agents interrogés par Le Soir, les autorités politiques auraient fixé un objectif de 5 expulsions par jour. Un chiffre difficile à atteindre puisque seuls 4 policiers sont mandatés pour assurer des retours forcés. Avec Zaventem, il existe 13 points de contrôle frontalier pour entrer en Belgique.

Skype
5Commentaires
28-07-2012 07:46
avatar

ben madame la ministre , continuer sur cette voie ,car dans le cas contraire nous continuont a aller vers de plus en plus de probleme ,si ce n est deja trop tard

et pourquoi pas adopter le reglement d immigration ,de l austalie , besoin de qualifier , bien venu

dans l autre cas profiteur de notre systeme social refu sur notre teritoire

30-07-2012 08:26
avatar

Quand je remarque l'augmentation éffarante de pigmentation des candidats des listes électorales je suis abasourdi , avant presque tous étaient d'un blanc plutot nordique maintenant la limite du chocolat lait léger à  cacao 80 %  est ateinte........

Or voter pour l'èxtrème droite c'est voter pour les noirs nazis et .....dilemne donner son vote a un noir sans voter pour les noirs fasciste , donc voter pour les blancs......oui mais c'est du racisme.....alors ...... ???!!!.

28-07-2012 20:48
avatar
Pour une fois on a une ministre qui sait prendre c'est responsabilités dans le bon sens pour la belgique prenez  en de la graine les messieux du gouvernement a quand une loi d'interdiction de se mettre sur des élections en belgique si on n'est pas au moins de la 4eme générations sur le territoire belge
28-07-2012 09:13
avatar
la belgique est devenu raciste car il prefaire acceuillir des pedofile et des teroriste pourquoid pas renvoyez les delinquant qui sême la pagaylle partout evidament les ministre son trop **** et quan on voi notre premier ministre qui est homosexuelle sa devrai pas être permis quelle honte
28-07-2012 17:52
avatar

@ vds j : après 11 fautes sur trois lignes d'écriture, j'ai arrêté de compter. Le port de la cravate ne fait pas la différence intellectuelle.

Dans le commentaire, il existe une ligne VERIFIER L'ORTHOGRAPHE utilisez-là. Ca vous fera ouvrir les yeux.

Je viens de vérifier : aucune faute d'orthographe trouvée. Normal puisque je sais écrire correctement.

Signaler
Aidez-nous à maintenir la qualité de la communauté en nous signalant tout contenu inapproprié ou illégal. Si vous pensez qu'un commentaire n'est pas conforme au code de conduiteCode de conduiteS'il vous plaît, utilisez ce moyen pour avertir les modérateurs. Il vérifieront et prendront les décisions qui s'imposent. Si c'est nécessaire, les autorités compétentes seront saisies.
Catégories
100 charactères max
Voulez-vous vraiment supprimer ce message ?
La Belgique durcit la traque aux faux touristesIl est de moins en moins aisé pour les étrangers venant hors de la zone euro de pénétrer sur le sol belge. A Zaventem, première porte d'entrée en Belgique, il y a de plus en plus de voyageurs qui se voient refuser l'accès au pays en raison d'un durcissement de la police d'accès à la Belgique, révèle samedi Le Soir.VADwww.belga.be2012-07-28T07:20:072012-07-28T07:20:07Entre 2007 et 2011, le nombre de refus d'entrée sur le territoire a augmenté de 300%, passant de 822 à 2.412. Par ailleurs, 73% des demandes de visas touristiques déposées auprès de l'Office des étrangers ont été refusées. La police de l'aéroport de Bruxelles-National effectue en moyenne 2,8 expulsions par jour, des voyageurs à peine arrivés ou des personnes en situation irrégulière sur notre territoire. D'après les agents interrogés par Le Soir, les autorités politiques auraient fixé un objectif de 5 expulsions par jour. Un chiffre difficile à atteindre puisque seuls 4 policiers sont mandatés pour assurer des retours forcés. Avec Zaventem, il existe 13 points de contrôle frontalier pour entrer en Belgique.