10-8-2012 02:06 | Par JUG, www.belga.be

Les plus anciens fossiles d'albatros découverts au Museum des Sciences Naturelles

Des scientifiques de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique et du Senckenberg Forschungsinstitut viennent de découvrir des restes fossiles d'un albatros vieux de 30 millions d'années, ont-ils annoncé vendredi par communiqué. Ces ossements sont la plus ancienne preuve de la présence d'albatros dans la région de la mer du nord au début du Tertiaire. Aujourd'hui, ils fréquentent surtout les mers de l'hémisphère sud. Les chercheurs ont publié leurs conclusions dans la revue ornithologique "The Auk".


Les ossements se trouvaient depuis plus de cent ans dans les collections de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, mais n'avaient pas encore été étudiés jusqu'à ce jour. Ils ont été trouvés il y a plus de 100 ans dans une carrière d'argile à Terhagen, à Rumst, près d'Anvers. En examinant méticuleusement les fossiles, le scientifique allemand Gerald Mayr et son confrère belge Thierry Smith ont constaté qu'il s'agissait des restes d'une espèce d'albatros inconnue: Tydea septentrionalis. Ces restes, du début de l'Oligocène, soit il y a environ 30 millions d'années, ont été déposés dans le bassin de la mer du Nord. Ils constituent ainsi la plus ancienne preuve de la présence d'albatros en Europe. "Ceci implique donc que l'albatros a connu une longue histoire évolutive en Europe avant de se réfugier dans l'hémisphère sud. Mais la disparition de ces animaux dans notre partie du monde demeure énigmatique", ont-ils expliqué.

Skype
2Commentaires
10-08-2012 13:25
10-08-2012 15:32
avatar

Pas rtès bien rangé ce musée s'il faut DECOUVRIR des fossiles déja découverts il y a 100ans !

L'emploi d'un bon fichier informatique s'impose en 2012 ,pour les bureaux de ce muséum au centre de  la capitale de l'Europe ...

Signaler
Aidez-nous à maintenir la qualité de la communauté en nous signalant tout contenu inapproprié ou illégal. Si vous pensez qu'un commentaire n'est pas conforme au code de conduiteCode de conduiteS'il vous plaît, utilisez ce moyen pour avertir les modérateurs. Il vérifieront et prendront les décisions qui s'imposent. Si c'est nécessaire, les autorités compétentes seront saisies.
Catégories
100 charactères max
Voulez-vous vraiment supprimer ce message ?
Les plus anciens fossiles d'albatros découverts au Museum des Sciences NaturellesDes scientifiques de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique et du Senckenberg Forschungsinstitut viennent de découvrir des restes fossiles d'un albatros vieux de 30 millions d'années, ont-ils annoncé vendredi par communiqué. Ces ossements sont la plus ancienne preuve de la présence d'albatros dans la région de la mer du nord au début du Tertiaire. Aujourd'hui, ils fréquentent surtout les mers de l'hémisphère sud. Les chercheurs ont publié leurs conclusions dans la revue ornithologique "The Auk".JUGwww.belga.be2012-08-10T13:06:042012-08-10T13:06:04Les ossements se trouvaient depuis plus de cent ans dans les collections de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, mais n'avaient pas encore été étudiés jusqu'à ce jour. Ils ont été trouvés il y a plus de 100 ans dans une carrière d'argile à Terhagen, à Rumst, près d'Anvers. En examinant méticuleusement les fossiles, le scientifique allemand Gerald Mayr et son confrère belge Thierry Smith ont constaté qu'il s'agissait des restes d'une espèce d'albatros inconnue: Tydea septentrionalis. Ces restes, du début de l'Oligocène, soit il y a environ 30 millions d'années, ont été déposés dans le bassin de la mer du Nord. Ils constituent ainsi la plus ancienne preuve de la présence d'albatros en Europe. "Ceci implique donc que l'albatros a connu une longue histoire évolutive en Europe avant de se réfugier dans l'hémisphère sud. Mais la disparition de ces animaux dans notre partie du monde demeure énigmatique", ont-ils expliqué.