10-8-2012 11:22 | Par VIM, www.belga.be

Michelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justice

A la suite de la possible libération conditionnelle de Michelle Martin et de son éventuel séjour chez les soeurs Clarisse de Malonne, Monseigneur Léonard fait savoir vendredi, par communiqué, qu'il ne revient pas à l'Eglise de "donner des commentaires sur une décision de la justice". Le plus haut dignitaire de l'Eglise catholique en Belgique ajoute que la libération de l'ex-femme de Marc Dutroux et les conditions y afférentes sont de l'entière responsabilité des autorités civiles et judiciaires.


Michelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justice

Monseigneur Léonard fait savoir dans ce communiqué qu'il est conscient que cette éventuelle libération de Michelle Martin "suscite beaucoup d'émotion chez les victimes et leurs familles" et qu'elle "rencontre incompréhension et colère chez une bonne partie de la population". Il insiste également sur le fait que les soeurs Clarisses de Malonne ne sont pas sous l'autorité directe d'un évêque. "Elles ont pris leur décision en toute autonomie", écrit-il, "sans concertation avec les évêques. Elles ont soupesé les conditions de l'accueil, et respectent les décisions légales du tribunal". L'archevêque de Malines-Bruxelles conclut en rappelant que "l'accueil que les soeurs pourraient offrir éventuellement à Michelle Martin ne peut porter préjudice au choix, sans équivoque, que les évêques ont fait, dans le dossier des abus d'enfants, d'être du côté des victimes et de leurs proches. Ce choix est et demeure prioritaire pour les évêques."

Skype
12Commentaires
10-08-2012 10:24
avatar

Je plains les soeurs qui deviennent su****ment les boucs émissaires d'une justice qui se lave les mains en libérant anticipativement ce monstre tout comme un ancien ministre avait libéré anticipativement Dutroux et poursuivi sa carrière dans des cours européennes.

 

La plus grande honte dans le comportement de notre système fut celui de tenter d'exhiler Martin en France - et bravo à la france d'avoir refusé d'accueillir ce déchet produit en Belgique. Assumer ses résponsabilités pour un pays, ce n'esdt pas refiler l'un de ses ressortissants 100% local à un autre pays.

 

Mais en tant que catholique,  s'il est extrêmement difficilé d'accepter les principes d'évangile qui pousse les soeursà accueillir ce monstre; il faut reconnaitre que ces principes existent, Mais alors, comment comprendre cette égflise dans un domaine comme celui de sexualité et du préservatif?

10-08-2012 13:23
avatar
Beaucoup plus facile !! n est ce pas Léonard ??
Cela dit c est vrai notre JUSTICE ne tiens pas la route  !!
Que faire du cas Martin ??
La france n en veux pas !! les beguneis(  les bonnes) soeurs
si tolérantes !! en fait que connaissent t elle a la vie ?? aux enfants ! que l on viole et assassinent !
Et bien moi je vais vous dire ! toute cette hypocrisie  sous soutanes ! curés! religieuses! et tout le cirque! la plupart ( pas tous ) des refoulés ée  !pédophiles ! 
j ai connu  dans mon enfance en internat des béguines méchante comme des teignes !!
et des curés qui vous mettait des gifles pour un oui ou un non ( facile avec des gamins! les ****s!!)Alors pour moi l église, et tout ce qui va avec! de gros doutes!!
a nouveau pas tous! il y en a de braves!! mais beaucou****e rebuts
Pauvres victimes! la justice ne vous aide pas beaucoup !!!


10-08-2012 10:08
avatar
Tien je ne vois plus d'internaute a l'horizon depuis que l'ont inscrit les non est prénom  ; bientot l'adresse est téléphone ? Pourquoi pas . M D R .
10-08-2012 11:31
avatar
Je ne suis plus en accord avec l'orientation de l'église , mon coeur penche pour les négationnistes des réformes , la messe en latin etc...le pardon oui mais après l'èxpiation complète des fautes pas avant sinon la porte est ouverte pour recommencer !.
10-08-2012 12:43
avatar
Monseigneur respecte les décisions de justice-j'eus aimé qu'il le fasse des enseignements de la Bible,avec lesquels il se démarque par cette prise de position-alors que son rôle est de critiquer et de commenter,d'être une conscience morale,et non d'avaliser.Il se refuse donc à commenter ce qui vient d'"en haut",c-à-d des décisions de justices,son ciel de lit ne porte pas jusqu'à Dieu.On a les supérieurs qu'on mérite,lui craint les fonctionnaires.Mais quand se décidera-t-on à respecter enfin le calvaire de ces enfants-martyrs,dont il n'est plus question,et d'agir autrement qu'en crachant sur leur tombe.Car c'est celà même que notre société consentante fait en ce moment,et l'on quémande aux parents de victimes de lancer un appel au calme quand des personnes,à raison,se révoltent.C'est la majorité oublieuse qui fait le deuil définitif des victimes,qui eurent dû rester le symbôle de l'innoncence de l'enfance-acquise de haute lutte- restant en éveil contre les manigances et les bassesses des adultes qui ont oublié leur propre enfance.
avatar
pour une fois qu'il ne dis rien , au moins les conneries ne volent pas
11-08-2012 13:15
avatar

J'oubliais de vous dire que les églises nous coûtent TRES CHER puisqu'elles sont à charge des communes dans la rubrique : Fabrique d'église !! c'est-à-dire à charge de nos portefeuilles par le biais

de nos centimes additionnels sur chaque feuille d'impôt.

Allez contribuable : subventionnez le vice car la vertu n'existe plus.

11-08-2012 13:09
avatar

J'ai lu dans un média que les sœurs Clarisse en avaient référé à leur evêque avant de prendre la décision d'accueillir le monstre. Ensuite que cet evêque en avait informé la Nonciature qui a ensuite informé le Vatican !! OU est la vérité dans tout cela ou qui ment ?

Le Pape, la Nonciature, l'evêque, les sœurs Clarisse !!! Le clergé en général est pourri. La preuve :

l'abandon des fréquentations des églises par la population. On va bientôt toutes les désacraliser pour en faire des logements. Bonne idée.

10-08-2012 10:10
avatar
Joris C ont ne peut pas dire cela dérange.
10-08-2012 10:06
avatar
Alors Leonard Konnard fait les excommunier et declarer hors religion egale aux monstres et sorcieres peut-etre sœur Christine est- elle folle amoureuse de la Belle Michelle et qu'elles auront des relations SM dans les caves du couvent
Signaler
Aidez-nous à maintenir la qualité de la communauté en nous signalant tout contenu inapproprié ou illégal. Si vous pensez qu'un commentaire n'est pas conforme au code de conduiteCode de conduiteS'il vous plaît, utilisez ce moyen pour avertir les modérateurs. Il vérifieront et prendront les décisions qui s'imposent. Si c'est nécessaire, les autorités compétentes seront saisies.
Catégories
100 charactères max
Voulez-vous vraiment supprimer ce message ?
Michelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceA la suite de la possible libération conditionnelle de Michelle Martin et de son éventuel séjour chez les soeurs Clarisse de Malonne, Monseigneur Léonard fait savoir vendredi, par communiqué, qu'il ne revient pas à l'Eglise de "donner des commentaires sur une décision de la justice". Le plus haut dignitaire de l'Eglise catholique en Belgique ajoute que la libération de l'ex-femme de Marc Dutroux et les conditions y afférentes sont de l'entière responsabilité des autorités civiles et judiciaires.VIMwww.belga.be2012-08-10T10:22:242012-08-10T10:22:24Monseigneur Léonard fait savoir dans ce communiqué qu'il est conscient que cette éventuelle libération de Michelle Martin "suscite beaucoup d'émotion chez les victimes et leurs familles" et qu'elle "rencontre incompréhension et colère chez une bonne partie de la population". Il insiste également sur le fait que les soeurs Clarisses de Malonne ne sont pas sous l'autorité directe d'un évêque. "Elles ont pris leur décision en toute autonomie", écrit-il, "sans concertation avec les évêques. Elles ont soupesé les conditions de l'accueil, et respectent les décisions légales du tribunal". L'archevêque de Malines-Bruxelles conclut en rappelant que "l'accueil que les soeurs pourraient offrir éventuellement à Michelle Martin ne peut porter préjudice au choix, sans équivoque, que les évêques ont fait, dans le dossier des abus d'enfants, d'être du côté des victimes et de leurs proches. Ce choix est et demeure prioritaire pour les évêques."Michelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justiceMichelle Martin: Monseigneur Léonard ne souhaite pas commenter une décision de justice