29-6-2012 03:45 | Par MUA, www.belga.be

Pairi Daiza parmi les plus grands parcs européens avec l'arrivée des "Big six" d'Afrique

Pairi Daiza a inauguré vendredi son septième monde consacré à la "Terre des origines": l'Afrique. Il s'agit du plus grand projet jamais réalisé par un jardin zoologique en Belgique, selon le parc qui a accueilli plus de 800.000 personnes en 2011. Le territoire de neuf hectares, accessible au public dès samedi matin, a permis à Pairi Daiza de se positionner parmi les plus grands parcs européens.


Trente-deux espèces y sont représentées, dont les "Big six": lions, léopards, rhinocéros, hippopotames, buffles du Cap et éléphants d'Afrique. Ceux-ci ne devraient pas souffrir du climat belge, étant nés, pour la plupart, en captivité dans le nord de l'Europe. La caractéristique de cette terre, dont l'investissement est d'environ 15 millions d'euros, réside dans le fait que "les animaux, bien sûr, sont mis à l'honneur mais également les végétaux, l'être humain et l'aspect culturel. Un accent est mis sur le Togo et le Bénin", explique Eric Domb, directeur du parc créé en 1994 (anciennement Paradisio). En dix mois, pas moins de 12.000 passages de camions remplis de matériaux, notamment des tonnes de pierres venant d'Afrique équatoriale, de l'ouest et australe, ont été nécessaires à la réalisation de ce nouveau monde. Le huitième, qui devrait voir le jour dans trois ou quatre ans, sera consacré à la "Terre du froid: ours, morses, loups et nomades qui ont un message important à nous apporter en terme d'écologie", estime encore Eric Domb.

Skype
0Commentaires
Pairi Daiza parmi les plus grands parcs européens avec l'arrivée des "Big six" d'AfriquePairi Daiza a inauguré vendredi son septième monde consacré à la "Terre des origines": l'Afrique. Il s'agit du plus grand projet jamais réalisé par un jardin zoologique en Belgique, selon le parc qui a accueilli plus de 800.000 personnes en 2011. Le territoire de neuf hectares, accessible au public dès samedi matin, a permis à Pairi Daiza de se positionner parmi les plus grands parcs européens.MUAwww.belga.be2012-06-29T14:45:202012-06-29T14:45:20Trente-deux espèces y sont représentées, dont les "Big six": lions, léopards, rhinocéros, hippopotames, buffles du Cap et éléphants d'Afrique. Ceux-ci ne devraient pas souffrir du climat belge, étant nés, pour la plupart, en captivité dans le nord de l'Europe. La caractéristique de cette terre, dont l'investissement est d'environ 15 millions d'euros, réside dans le fait que "les animaux, bien sûr, sont mis à l'honneur mais également les végétaux, l'être humain et l'aspect culturel. Un accent est mis sur le Togo et le Bénin", explique Eric Domb, directeur du parc créé en 1994 (anciennement Paradisio). En dix mois, pas moins de 12.000 passages de camions remplis de matériaux, notamment des tonnes de pierres venant d'Afrique équatoriale, de l'ouest et australe, ont été nécessaires à la réalisation de ce nouveau monde. Le huitième, qui devrait voir le jour dans trois ou quatre ans, sera consacré à la "Terre du froid: ours, morses, loups et nomades qui ont un message important à nous apporter en terme d'écologie", estime encore Eric Domb.