25-6-2011 07:22 | Par MUA, www.belga.be

Rassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'Europe

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées samedi après-midi à Bruxelles à l'occasion de la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture. A l'origine de ce rassemblement, Amnesty International a notamment appelé à écrire au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, afin d'obtenir un renforcement de l'interdiction d'exportation de matériel pouvant servir à des actes de torture.


Rassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'Europe

"Il s'agit notamment de poucettes (chaînette avec lesquelles sont attachés les pouces de certains prisonniers) ou de produits, fabriqués en Europe, servant, aux Etats-Unis, aux exécutions capitales par injection létale", a expliqué Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d'Amnesty International. Les militants rassemblés samedi ont par ailleurs tenu à dénoncer l'attitude de dirigeants qui tentent, en la redéfinissant, de légitimer la torture, interdite par une convention des Nations-Unies datant de 1984. "Ainsi, la simulation de noyade, notamment utilisée à Guantanamo, n'est pas considérée comme de la torture par les Etats-Unis", a souligné Philippe Hensmans. "Il y a aussi l'outsourcing pratiqué par certains pays qui envoient leurs détenus se faire torturer dans des pays comme l'Egypte ou le Maroc", a-t-il ajouté. Durant les prochaines semaines, Amnesty International valorisera ses "actions urgentes" lors desquelles les militants écrivent, dès l'enfermement d'un prisonnier d'opinion, aux dirigeants d'un pays dans lequel il risque d'être victime d'actes de torture. "Ce type d'action, nous en réalisons trois ou quatre par jour, permet à ces prisonniers d'éviter la torture dans environs 30% des cas", a indiqué Philippe Hensmans. En Belgique, Amnesty International plaide, aux côtés de la Ligue des droits de l'Homme, en faveur de la création d'une institution nationale chargée de veiller au respect de la Convention de l'ONU. Certaines mesures d'isolement prises dans les prisons belges peuvent être considérées comme des traitements inhumains ou dégradants au sens de la Convention, a fait valoir le directeur de l'ONG. Les militants étaient rassemblés samedi au Mont des Arts à Bruxelles où était organisée une exposition de panneaux.

Skype
1Commentaire
26-06-2011 17:58
avatar
Et le harcèlement administratif ... c'est de la torture ?
Signaler
Aidez-nous à maintenir la qualité de la communauté en nous signalant tout contenu inapproprié ou illégal. Si vous pensez qu'un commentaire n'est pas conforme au code de conduiteCode de conduiteS'il vous plaît, utilisez ce moyen pour avertir les modérateurs. Il vérifieront et prendront les décisions qui s'imposent. Si c'est nécessaire, les autorités compétentes seront saisies.
Catégories
100 charactères max
Voulez-vous vraiment supprimer ce message ?
Rassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeUne cinquantaine de personnes se sont rassemblées samedi après-midi à Bruxelles à l'occasion de la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture. A l'origine de ce rassemblement, Amnesty International a notamment appelé à écrire au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, afin d'obtenir un renforcement de l'interdiction d'exportation de matériel pouvant servir à des actes de torture.MUAwww.belga.be2011-06-25T18:22:372011-06-25T18:22:37"Il s'agit notamment de poucettes (chaînette avec lesquelles sont attachés les pouces de certains prisonniers) ou de produits, fabriqués en Europe, servant, aux Etats-Unis, aux exécutions capitales par injection létale", a expliqué Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d'Amnesty International. Les militants rassemblés samedi ont par ailleurs tenu à dénoncer l'attitude de dirigeants qui tentent, en la redéfinissant, de légitimer la torture, interdite par une convention des Nations-Unies datant de 1984. "Ainsi, la simulation de noyade, notamment utilisée à Guantanamo, n'est pas considérée comme de la torture par les Etats-Unis", a souligné Philippe Hensmans. "Il y a aussi l'outsourcing pratiqué par certains pays qui envoient leurs détenus se faire torturer dans des pays comme l'Egypte ou le Maroc", a-t-il ajouté. Durant les prochaines semaines, Amnesty International valorisera ses "actions urgentes" lors desquelles les militants écrivent, dès l'enfermement d'un prisonnier d'opinion, aux dirigeants d'un pays dans lequel il risque d'être victime d'actes de torture. "Ce type d'action, nous en réalisons trois ou quatre par jour, permet à ces prisonniers d'éviter la torture dans environs 30% des cas", a indiqué Philippe Hensmans. En Belgique, Amnesty International plaide, aux côtés de la Ligue des droits de l'Homme, en faveur de la création d'une institution nationale chargée de veiller au respect de la Convention de l'ONU. Certaines mesures d'isolement prises dans les prisons belges peuvent être considérées comme des traitements inhumains ou dégradants au sens de la Convention, a fait valoir le directeur de l'ONG. Les militants étaient rassemblés samedi au Mont des Arts à Bruxelles où était organisée une exposition de panneaux.Rassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'EuropeRassemblement d'Amnesty contre l'exportation de matériel de torture depuis l'Europe