13-7-2012 02:00 | Par TVP, www.belga.be

Scout belge mort en Slovaquie: le groupe de retour en Belgique vendredi

Le groupe de scouts originaires d'Aarschot est rentré vendredi en Belgique, après l'accident ayant entraîné la mort d'un garçon de 17 ans, mercredi, en Slovaquie. La troupe a pris le bus jeudi à Bratislava et a passé la nuit à Vienne, indique Scouts & Gidsen Vlaanderen vendredi dans un communiqué.


Le jeune homme est décédé mercredi pendant l'ascension du mont Tatra, en Slovaquie. Alors que le groupe s'est retrouvé sous un violent orage, le scout a probablement été frappé par la foudre. Les secours ont encore tenté de sauver l'adolescent, mais il était déjà trop tard. Le groupe, neuf scouts et quatre chefs, était en camp de vacances dans un village au pied de la montagne. Il s'agit de "jins", la dernière branche du scoutisme, qui rassemble des jeunes âgés entre 17 et 18 ans. Personne d'autre n'a été blessé lors de l'incident. "Nous savons que cela s'est passé sur un chemin sûr pour lequel aucun guide n'est exigé. La police locale mène encore son enquête", explique le commissaire Christophe Lambrechts. La troupe revient vendredi en Belgique. "Nous leur proposerons un soutien psycho-social, en collaboration avec la Croix-Rouge."

Skype
0Commentaires
Scout belge mort en Slovaquie: le groupe de retour en Belgique vendrediLe groupe de scouts originaires d'Aarschot est rentré vendredi en Belgique, après l'accident ayant entraîné la mort d'un garçon de 17 ans, mercredi, en Slovaquie. La troupe a pris le bus jeudi à Bratislava et a passé la nuit à Vienne, indique Scouts & Gidsen Vlaanderen vendredi dans un communiqué.TVPwww.belga.be2012-07-13T13:00:452012-07-13T13:00:45Le jeune homme est décédé mercredi pendant l'ascension du mont Tatra, en Slovaquie. Alors que le groupe s'est retrouvé sous un violent orage, le scout a probablement été frappé par la foudre. Les secours ont encore tenté de sauver l'adolescent, mais il était déjà trop tard. Le groupe, neuf scouts et quatre chefs, était en camp de vacances dans un village au pied de la montagne. Il s'agit de "jins", la dernière branche du scoutisme, qui rassemble des jeunes âgés entre 17 et 18 ans. Personne d'autre n'a été blessé lors de l'incident. "Nous savons que cela s'est passé sur un chemin sûr pour lequel aucun guide n'est exigé. La police locale mène encore son enquête", explique le commissaire Christophe Lambrechts. La troupe revient vendredi en Belgique. "Nous leur proposerons un soutien psycho-social, en collaboration avec la Croix-Rouge."