29-6-2012 10:14 | Par MDM, www.belga.be

Trois personnes supplémentaires vont renforcer l'IPPJ d'Everberg

La direction générale des établissements pénitentiaires (EPI) va envoyer trois personnes renforcer le personnel de l'Institution publique de Protection de la Jeunesse (IPPJ) d'Everberg le plus vite possible par engagement ou détachement. Un mouvement de grève a touché l'IPPJ jeudi et vendredi entre 12 et 16h en raison du manque d'effectifs auquel les gardiens font face. Par ailleurs, le personnel de la prison de la prison de Saint-Gilles observera lundi un mouvement de grève car les places libres ont été remplies par des détenus de Forest.


La DG EPI souligne vendredi dans un communiqué que, pour l'instant, 68 équivalents temps-plein travaillent à l'IPPJ d'Everberg pour un maximum de 40 jeunes. Trois nouveaux membres viendront renforcer le personnel. Le cadre prévu est de 72 équivalents temps-plein. La décision de soulager la prison de Forest et d'envoyer des détenus à Saint-Gilles est la raison de la grève prévue lundi à Saint-Gilles. La DG EPI explique qu'il est irresponsable de louer des places à Tilburg dans un contexte de surpopulation et d'efforts budgétaires alors qu'il y a des lits disponibles à Bruxelles. Les autorités locales de Forest demandent également de prendre des mesures quant à la surpopulation de la prison. La DG EPI a par ailleurs réagi à la possible grève de lundi dans la prison de Louvain. Les syndicats exigent le transfert de Farid Bamouhammad, un détenu causant beaucoup de problèmes. "Nous admettons qu'il s'agit d'un détenu difficile, mais il existe des règles qui le font régulièrement changer d'établissement. Nous n'avons donc pas d'option pour l'instant."

Skype
0Commentaires
Trois personnes supplémentaires vont renforcer l'IPPJ d'EverbergLa direction générale des établissements pénitentiaires (EPI) va envoyer trois personnes renforcer le personnel de l'Institution publique de Protection de la Jeunesse (IPPJ) d'Everberg le plus vite possible par engagement ou détachement. Un mouvement de grève a touché l'IPPJ jeudi et vendredi entre 12 et 16h en raison du manque d'effectifs auquel les gardiens font face. Par ailleurs, le personnel de la prison de la prison de Saint-Gilles observera lundi un mouvement de grève car les places libres ont été remplies par des détenus de Forest.MDMwww.belga.be2012-06-29T21:14:032012-06-29T21:14:03La DG EPI souligne vendredi dans un communiqué que, pour l'instant, 68 équivalents temps-plein travaillent à l'IPPJ d'Everberg pour un maximum de 40 jeunes. Trois nouveaux membres viendront renforcer le personnel. Le cadre prévu est de 72 équivalents temps-plein. La décision de soulager la prison de Forest et d'envoyer des détenus à Saint-Gilles est la raison de la grève prévue lundi à Saint-Gilles. La DG EPI explique qu'il est irresponsable de louer des places à Tilburg dans un contexte de surpopulation et d'efforts budgétaires alors qu'il y a des lits disponibles à Bruxelles. Les autorités locales de Forest demandent également de prendre des mesures quant à la surpopulation de la prison. La DG EPI a par ailleurs réagi à la possible grève de lundi dans la prison de Louvain. Les syndicats exigent le transfert de Farid Bamouhammad, un détenu causant beaucoup de problèmes. "Nous admettons qu'il s'agit d'un détenu difficile, mais il existe des règles qui le font régulièrement changer d'établissement. Nous n'avons donc pas d'option pour l'instant."