16-5-2012 04:58 | Par VIM, www.belga.be

Une équipe de la VRT victime de violences par un chauffeur de taxi en Azerbaïdjan

Deux membres de l'équipe de la VRT présente à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan, pour le concours Eurovision de la chanson, ont été impliqués dans un incident dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé la radio-télévision publique flamande dans un communiqué. Un membre de la délégation a eu la mâchoire fracturée et a été rapatrié en Belgique mercredi.


L'incident a eu lieu dans le centre de Bakou, non loin de l'hôtel où réside la délégation belge. Les deux hommes, accompagnés d'un collègue, rentraient à l'hôtel quand un chauffeur de taxi s'en est violemment pris à eux alors qu'ils n'étaient pas d'accord sur le prix de la course. A la suite de l'altercation, la délégation a été prise en charge par l'Union européenne de Radio-télévision (UER), le comité local d'organisation de la chaîne Ictimai TV et la police. "Autant l'organisation que la sécurité autour du concours Eurovision sont gérées de façon très professionnelle", a souligné la VRT dans le communiqué. "Nous insistons aussi sur le fait que c'est un incident isolé, qui aurait pu se dérouler dans n'importe quelle grande ville et qu'il ne faut pas le mettre en rapport avec les discussions politiques actuelles au sujet de l'Azerbaïdjan." La candidate belge Iris et ses choristes n'ont eu aucun problème et pourront donc participer à la demi-finale de mardi.

Skype
0Commentaires
Une équipe de la VRT victime de violences par un chauffeur de taxi en AzerbaïdjanDeux membres de l'équipe de la VRT présente à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan, pour le concours Eurovision de la chanson, ont été impliqués dans un incident dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé la radio-télévision publique flamande dans un communiqué. Un membre de la délégation a eu la mâchoire fracturée et a été rapatrié en Belgique mercredi.VIMwww.belga.be2012-05-16T15:58:052012-05-16T15:58:05L'incident a eu lieu dans le centre de Bakou, non loin de l'hôtel où réside la délégation belge. Les deux hommes, accompagnés d'un collègue, rentraient à l'hôtel quand un chauffeur de taxi s'en est violemment pris à eux alors qu'ils n'étaient pas d'accord sur le prix de la course. A la suite de l'altercation, la délégation a été prise en charge par l'Union européenne de Radio-télévision (UER), le comité local d'organisation de la chaîne Ictimai TV et la police. "Autant l'organisation que la sécurité autour du concours Eurovision sont gérées de façon très professionnelle", a souligné la VRT dans le communiqué. "Nous insistons aussi sur le fait que c'est un incident isolé, qui aurait pu se dérouler dans n'importe quelle grande ville et qu'il ne faut pas le mettre en rapport avec les discussions politiques actuelles au sujet de l'Azerbaïdjan." La candidate belge Iris et ses choristes n'ont eu aucun problème et pourront donc participer à la demi-finale de mardi.