01-7-2012 11:24 | Par COR 705, www.belga.be

Une femme inculpée pour le meurtre de son ex-mari à Jemeppe-sur-Sambre

Une femme a été inculpée pour meurtre et placée sous mandat d'arrêt dimanche soir, a-t-on appris au parquet de Namur. Elle a poignardé son ex-mari avec une lame de 15 cm plantée dans la cage thoracique à la suite d'une violente dispute, dimanche vers 4h du matin.


Après une soirée chez des amis, le couple est rentré au domicile de la femme à Jemeppe-sur-Sambre, où les ex-époux se sont disputés. L'homme, en état d'ivresse, est parti faire un tour en voiture tandis que la femme, née en 1961, s'est enfermée dans sa chambre armée d'un couteau. A son retour, "l'homme a défoncé la porte et est venu se mettre sur elle, qui s'est débattue. Là, elle lui aurait planté le couteau dans le coeur", a expliqué la substitute du procureur du Roi de Namur. La femme, qui dit ne pas avoir eu l'intention de tuer, a appelé à l'aide dans la rue. Son fils et voisin a appelé le service 100. A l'arrivée des secours, l'homme, né en 1973, était décédé. Le couple s'était marié en 2004 et avait divorcé en 2011 pour violences réciproques et problèmes d'alcool. L'homme était parti vivre en Espagne pour échapper à une condamnation d'emprisonnement de plusieurs mois pour des coups portés sur son ex-épouse. Le couple vivait de nouveau ensemble depuis quinze jours. L'autopsie sera réalisée lundi soir. Les questions de légitime défense et de provocation, mais aussi de préméditation, feront partie des devoirs d'enquête. Une reconstitution aura lieu.

Skype
0Commentaires
Une femme inculpée pour le meurtre de son ex-mari à Jemeppe-sur-SambreUne femme a été inculpée pour meurtre et placée sous mandat d'arrêt dimanche soir, a-t-on appris au parquet de Namur. Elle a poignardé son ex-mari avec une lame de 15 cm plantée dans la cage thoracique à la suite d'une violente dispute, dimanche vers 4h du matin.COR 705www.belga.be2012-07-01T22:24:012012-07-01T22:24:01Après une soirée chez des amis, le couple est rentré au domicile de la femme à Jemeppe-sur-Sambre, où les ex-époux se sont disputés. L'homme, en état d'ivresse, est parti faire un tour en voiture tandis que la femme, née en 1961, s'est enfermée dans sa chambre armée d'un couteau. A son retour, "l'homme a défoncé la porte et est venu se mettre sur elle, qui s'est débattue. Là, elle lui aurait planté le couteau dans le coeur", a expliqué la substitute du procureur du Roi de Namur. La femme, qui dit ne pas avoir eu l'intention de tuer, a appelé à l'aide dans la rue. Son fils et voisin a appelé le service 100. A l'arrivée des secours, l'homme, né en 1973, était décédé. Le couple s'était marié en 2004 et avait divorcé en 2011 pour violences réciproques et problèmes d'alcool. L'homme était parti vivre en Espagne pour échapper à une condamnation d'emprisonnement de plusieurs mois pour des coups portés sur son ex-épouse. Le couple vivait de nouveau ensemble depuis quinze jours. L'autopsie sera réalisée lundi soir. Les questions de légitime défense et de provocation, mais aussi de préméditation, feront partie des devoirs d'enquête. Une reconstitution aura lieu.