26-2-2012 11:09 | Par VIM, www.belga.be

Grèce: un engin incendiaire artisanal désamorcé dans le métro d'Athènes

La police grecque a annoncé dimanche avoir désamorcé un engin incendiaire artisanal à retardement dans une rame du métro d'Athènes à destination de l'aéroport, le premier incident de ce type signalé dans la capitale.


Selon une source policière, l'engin, découvert samedi soir sous un siège par le conducteur, lors d'un arrêt en station en début de ligne, était composé d'un mécanisme d'horlogerie, de piles et de 4 litres d'essence. Les enquêteurs jugent peu probable que le mécanisme, très artisanal, aurait pu fonctionner, selon la même source. Dans l'immédiat, la brigade anti-terroriste n'a pas été saisie de l'enquête, confiée à la Sûreté d'Athènes. Les attentats à l'engin incendiaire artisanal sont fréquents en Grèce depuis des années, visant bâtiments et véhicules publics, bancaires et diplomatiques, mais les transports en commun d'Athènes n'avaient pas été visés jusque là. La police grecque impute ces actions à la mouvance anti-autoritaire locale, actuellement en ébullition contre la cure d'austérité dictée au pays surendetté par l'UE et le FMI, en contrepartie de son sauvetage financier. La dernière grande manifestation syndicale contre ces mesures de rigueur, le 12 février dernier, a ainsi dégénéré en violences dans la capitale grecque, dont une dizaine d'édifices néo-classiques ont été détruits par des incendies criminels.

Skype
0Commentaires
Grèce: un engin incendiaire artisanal désamorcé dans le métro d'AthènesLa police grecque a annoncé dimanche avoir désamorcé un engin incendiaire artisanal à retardement dans une rame du métro d'Athènes à destination de l'aéroport, le premier incident de ce type signalé dans la capitale.VIMwww.belga.be2012-02-26T10:09:542012-02-26T10:09:54Selon une source policière, l'engin, découvert samedi soir sous un siège par le conducteur, lors d'un arrêt en station en début de ligne, était composé d'un mécanisme d'horlogerie, de piles et de 4 litres d'essence. Les enquêteurs jugent peu probable que le mécanisme, très artisanal, aurait pu fonctionner, selon la même source. Dans l'immédiat, la brigade anti-terroriste n'a pas été saisie de l'enquête, confiée à la Sûreté d'Athènes. Les attentats à l'engin incendiaire artisanal sont fréquents en Grèce depuis des années, visant bâtiments et véhicules publics, bancaires et diplomatiques, mais les transports en commun d'Athènes n'avaient pas été visés jusque là. La police grecque impute ces actions à la mouvance anti-autoritaire locale, actuellement en ébullition contre la cure d'austérité dictée au pays surendetté par l'UE et le FMI, en contrepartie de son sauvetage financier. La dernière grande manifestation syndicale contre ces mesures de rigueur, le 12 février dernier, a ainsi dégénéré en violences dans la capitale grecque, dont une dizaine d'édifices néo-classiques ont été détruits par des incendies criminels.
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.