30-6-2012 10:49 | Par BPE, www.belga.be

La Chine bloque le mot-clé Xi après un article sur la fortune de sa famille

La Chine a bloqué samedi les recherches internet au nom de Xi Jinping, très probable futur numéro un chinois, au lendemain de la publication par Bloomberg d'un article sur la fortune de sa famille.


L'agence financière Bloomberg a compilé des documents publics montrant que les investissements de la famille étendue du vice-président Xi Jinping s'élèvent à un total de 376 millions de dollars (297 millions d'euros). L'article précise qu'aucun de ces actifs n'est attribué à M. Xi, son épouse et sa fille et ajoute que rien ne porte à croire que le vice-président ou sa famille aient pu commettre des opérations illégales. Les autorités ont malgré tout décidé de bloquer l'accès au site web de Bloomberg après la publication de l'article vendredi, témoignant de la crainte des effets sur l'opinion publique des informations relatives à la richesse de l'élite du pays. Samedi, la censure s'est étendue aux recherches du mot-clé Xi sur l'internet et les microblogs. Les accès à l'article, aux sites de Bloomberg et au site Business Week, membre du groupe Bloomberg, étaient toujours bloqués. "Notre site Bloomberg.com est actuellement indisponible en Chine en réaction (...) à un article de Bloomberg publié vendredi", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'agence, Ty Trippet. Il n'a pas été possible dans l'immédiat de recueillir samedi une réaction des autorités chinoises. Xi Jinping est pressenti pour prendre la direction du Parti communiste chinois cette année et devenir le prochain président du pays en mars.

Skype
0Commentaires
La Chine bloque le mot-clé Xi après un article sur la fortune de sa familleLa Chine a bloqué samedi les recherches internet au nom de Xi Jinping, très probable futur numéro un chinois, au lendemain de la publication par Bloomberg d'un article sur la fortune de sa famille.BPEwww.belga.be2012-06-30T09:49:122012-06-30T09:49:12L'agence financière Bloomberg a compilé des documents publics montrant que les investissements de la famille étendue du vice-président Xi Jinping s'élèvent à un total de 376 millions de dollars (297 millions d'euros). L'article précise qu'aucun de ces actifs n'est attribué à M. Xi, son épouse et sa fille et ajoute que rien ne porte à croire que le vice-président ou sa famille aient pu commettre des opérations illégales. Les autorités ont malgré tout décidé de bloquer l'accès au site web de Bloomberg après la publication de l'article vendredi, témoignant de la crainte des effets sur l'opinion publique des informations relatives à la richesse de l'élite du pays. Samedi, la censure s'est étendue aux recherches du mot-clé Xi sur l'internet et les microblogs. Les accès à l'article, aux sites de Bloomberg et au site Business Week, membre du groupe Bloomberg, étaient toujours bloqués. "Notre site Bloomberg.com est actuellement indisponible en Chine en réaction (...) à un article de Bloomberg publié vendredi", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'agence, Ty Trippet. Il n'a pas été possible dans l'immédiat de recueillir samedi une réaction des autorités chinoises. Xi Jinping est pressenti pour prendre la direction du Parti communiste chinois cette année et devenir le prochain président du pays en mars.
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.