28-7-2012 09:48 | Par MVL, www.belga.be

L'Espagne évacue ses coopérants et ceux d'autres pays dans le nord du Mali

L'Espagne évacue des coopérants espagnols et d'autres nationalités, dont deux Français et un Italien, dans le nord du Mali et dans la zone de Tindouf (ouest de l'Algérie), en raison d'une "insécurité croissante", a annoncé samedi le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo.


"Le Nord du Mali s'est converti en une plateforme terroriste" et il y a des indices fondés d'une forte recrudescence de l'insécurité dans la zone", a ajouté le ministre devant la presse, précisant que les coopérants espagnols évacués se trouvaient jusqu'alors dans les camps de réfugiés sahraouis dans la zone de Tindouf. "Deux coopérants, un Espagnol et un Péruvien, sont rentrés par leurs propres moyens hier (vendredi). Et 15 coopérants rentrent la nuit prochaine: 12 Espagnols, deux Français et un Italien", selon le service de presse du ministère. "Hier après-midi, a commencé le transfert de groupes de coopérants dans un lieu sûr et jusqu'à une base militarisée où est attendu en ce moment l'arrivée d'un avion de nos forces armées que nous espérons voir revenir dans notre pays au cours de la nuit prochaine. De même nous avons offert l'aide à des coopérants d'autres nationalités qui accompagneront les nôtres dans ce voyage", a ajouté le ministre.

Skype
0Commentaires
L'Espagne évacue ses coopérants et ceux d'autres pays dans le nord du MaliL'Espagne évacue des coopérants espagnols et d'autres nationalités, dont deux Français et un Italien, dans le nord du Mali et dans la zone de Tindouf (ouest de l'Algérie), en raison d'une "insécurité croissante", a annoncé samedi le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo.MVLwww.belga.be2012-07-28T20:48:412012-07-28T20:48:41"Le Nord du Mali s'est converti en une plateforme terroriste" et il y a des indices fondés d'une forte recrudescence de l'insécurité dans la zone", a ajouté le ministre devant la presse, précisant que les coopérants espagnols évacués se trouvaient jusqu'alors dans les camps de réfugiés sahraouis dans la zone de Tindouf. "Deux coopérants, un Espagnol et un Péruvien, sont rentrés par leurs propres moyens hier (vendredi). Et 15 coopérants rentrent la nuit prochaine: 12 Espagnols, deux Français et un Italien", selon le service de presse du ministère. "Hier après-midi, a commencé le transfert de groupes de coopérants dans un lieu sûr et jusqu'à une base militarisée où est attendu en ce moment l'arrivée d'un avion de nos forces armées que nous espérons voir revenir dans notre pays au cours de la nuit prochaine. De même nous avons offert l'aide à des coopérants d'autres nationalités qui accompagneront les nôtres dans ce voyage", a ajouté le ministre.
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.