29-8-2012 05:54 | Par DGO, www.belga.be

PB: pas de prise d'otages dans un avion à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol

La possible prise d'otage annoncée plus tôt dans l'après-midi dans un avion à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol était une fausse alerte provoquée par des "problèmes de communication" entre l'appareil et la tour de contrôle, a assuré la police néerlandaise.


"Il n'y avait pas de contact radio possible, pas de prise d'otages donc", a écrit la police néerlandaise sur son compte Twitter, ajoutant qu'il y avait eu "des problèmes de communications". La gendarmerie de l'aéroport avait annoncé en début d'après-midi suspecter une prise d'otages dans un avion qui faisait route vers l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol après être parti de l'aéroport de Malaga, dans le sud de l'Espagne. L'avion, avec 180 personnes présentes à son bord, s'est posé à l'aéroport d'Amsterdam, accompagné de deux F-16 de l'armée néerlandaise. Il s'agit d'un avion de la compagnie espagnole à bas coûts Vueling. "Nous avions perdu contact avec le cockpit et avec l'équipe", a déclaré un porte-parole de la gendarmerie. "Nous ne savions rien de ce qui se passait à l'intérieur de l'avion mais nous devions prendre cela très au sérieux et c'est ce que nous avons fait". Selon une porte-parole de la compagnie Vueling, "tout cela n'est qu'une perte de communication pendant un instant et au final, tout va bien, l'avion a atterri de manière sûre, normalement, et nous avons la confirmation que les passagers sont en train de débarquer". La compagnie à bas coûts Vueling est le quatrième transporteur aérien espagnol pour le nombre de voyageurs transportés et le numéro un sur l'aéroport de Barcelone.

Skype
0Commentaires
PB: pas de prise d'otages dans un avion à l'aéroport d'Amsterdam-SchipholLa possible prise d'otage annoncée plus tôt dans l'après-midi dans un avion à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol était une fausse alerte provoquée par des "problèmes de communication" entre l'appareil et la tour de contrôle, a assuré la police néerlandaise.DGOwww.belga.be2012-08-29T16:54:262012-08-29T16:54:26"Il n'y avait pas de contact radio possible, pas de prise d'otages donc", a écrit la police néerlandaise sur son compte Twitter, ajoutant qu'il y avait eu "des problèmes de communications". La gendarmerie de l'aéroport avait annoncé en début d'après-midi suspecter une prise d'otages dans un avion qui faisait route vers l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol après être parti de l'aéroport de Malaga, dans le sud de l'Espagne. L'avion, avec 180 personnes présentes à son bord, s'est posé à l'aéroport d'Amsterdam, accompagné de deux F-16 de l'armée néerlandaise. Il s'agit d'un avion de la compagnie espagnole à bas coûts Vueling. "Nous avions perdu contact avec le cockpit et avec l'équipe", a déclaré un porte-parole de la gendarmerie. "Nous ne savions rien de ce qui se passait à l'intérieur de l'avion mais nous devions prendre cela très au sérieux et c'est ce que nous avons fait". Selon une porte-parole de la compagnie Vueling, "tout cela n'est qu'une perte de communication pendant un instant et au final, tout va bien, l'avion a atterri de manière sûre, normalement, et nous avons la confirmation que les passagers sont en train de débarquer". La compagnie à bas coûts Vueling est le quatrième transporteur aérien espagnol pour le nombre de voyageurs transportés et le numéro un sur l'aéroport de Barcelone.
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.