11-10-2011 07:25 | Par LUM, www.belga.be

Dexia: "le groupe était au courant des problèmes"

Le groupe franco-belge Dexia savait qu'il allait être confronté à de graves problèmes de liquidités à la suite de la crise financière, a déclaré le Belge Dirk Bruneel, membre du comité de direction de 2001 à 2008, au quotidien néerlandais NRC Handelsblad.


Durant les années 2004-2005, le modèle de financement des activités françaises de Dexia avait été examiné par le comité de direction du groupe qui était arrivé à la conclusion que ce modèle ne pourrait survivre si Dexia perdait son rating AA. "Une note AA- était encore 'tenable' mais si des agences de notation comme Moody's et Standard & Poor's passaient sous ce niveau, le modèle devait être réexaminé et le groupe financier allait avoir du mal à obtenir suffisamment d'argent de la part des marchés", a expliqué Dirk Bruneel. Ces conclusions précèdent de 3 ans le début de la crise. "A l'époque, il n'y avait aucun doute sur le fait que le modèle ne pourrait pas survivre. Et pourtant, Pierre Mariani n'a pas pris en compte ce problème", a ajouté M. Bruneel. "La direction n'a pas eu le courage de dire que le financement des activités françaises était le problème", a-t-il poursuivi en s'étonnant enfin que le gendarme belge des marchés financiers ne soit pas intervenu alors que Dexia Crédit Local de France était sous contrôle de l'autorité française des marchés.

Skype
1Commentaire
11-10-2011 17:59
avatar
Allons bon les Belges se sont encore une fois fait avoir avec Leterme , puisqu'il s'avère que ce sonbt les Français qui causaient les problèmes. Quel piètre négociateur ce Leterme flanqué du Reynders qui devait en savoir plus comme sinistre des finances.
Mais avons-nous encore des politiques capables de gouverner correctement? j'(en doute, et pour ma part je ne vote plus jamais pour eux. Griboullez donc votre feuille de vote et c'est fini. 
Signaler
Aidez-nous à maintenir la qualité de la communauté en nous signalant tout contenu inapproprié ou illégal. Si vous pensez qu'un commentaire n'est pas conforme au code de conduiteCode de conduiteS'il vous plaît, utilisez ce moyen pour avertir les modérateurs. Il vérifieront et prendront les décisions qui s'imposent. Si c'est nécessaire, les autorités compétentes seront saisies.
Catégories
100 charactères max
Voulez-vous vraiment supprimer ce message ?
Dexia: "le groupe était au courant des problèmes"Le groupe franco-belge Dexia savait qu'il allait être confronté à de graves problèmes de liquidités à la suite de la crise financière, a déclaré le Belge Dirk Bruneel, membre du comité de direction de 2001 à 2008, au quotidien néerlandais NRC Handelsblad.LUMwww.belga.be2011-10-11T18:25:012011-10-11T18:25:01Durant les années 2004-2005, le modèle de financement des activités françaises de Dexia avait été examiné par le comité de direction du groupe qui était arrivé à la conclusion que ce modèle ne pourrait survivre si Dexia perdait son rating AA. "Une note AA- était encore 'tenable' mais si des agences de notation comme Moody's et Standard & Poor's passaient sous ce niveau, le modèle devait être réexaminé et le groupe financier allait avoir du mal à obtenir suffisamment d'argent de la part des marchés", a expliqué Dirk Bruneel. Ces conclusions précèdent de 3 ans le début de la crise. "A l'époque, il n'y avait aucun doute sur le fait que le modèle ne pourrait pas survivre. Et pourtant, Pierre Mariani n'a pas pris en compte ce problème", a ajouté M. Bruneel. "La direction n'a pas eu le courage de dire que le financement des activités françaises était le problème", a-t-il poursuivi en s'étonnant enfin que le gendarme belge des marchés financiers ne soit pas intervenu alors que Dexia Crédit Local de France était sous contrôle de l'autorité française des marchés.
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.