13-12-2010 09:56 | Par NBA, www.belga.be

FMI: pas question d'austérité à la manière des années '80

Le PS a fait savoir lundi qu'il n'était pas question pour lui de réaliser l'assainissement des finances publiques, préconisé par le Fonds Monétaire International (FMI), par des mesures d'austérité semblable à celles des années '80.


"Cet assainissement ne peut pas se réaliser par des mesures d'austérité des années '80 qui n'ont conduit à rien. Bien sûr, il faudra faire des efforts budgétaires tant au niveau des recettes que des dépenses, tout en accompagnant la reprise économique. Cependant, brider la demande intérieure par une politique d'austérité aveugle qui toucherait massivement le pouvoir d'achat des ménages pourrait s'avérer désastreux pour notre économie", ont dit les socialistes francophones dans un communiqué. Le PS ne partage pas toutes les pistes ouvertes par le FMI, notamment la remise en cause de l'indexation automatique des salaires. Il préconise de miser sur un effort accru en matière d'emploi et de formation. Sur le plan fiscal, il demande la mise en oeuvre rapide des recommandations de la Commission d'enquête sur la fraude fiscale. Sur le plan institutionnel, les socialistes remarquent, à l'instar du FMI, que le niveau fédéral doit rester en mesure d'assurer ses rentrées financières pour faire face à ses dépenses et ils mettent en garde contre toute concurrence fiscale entre les Régions. "Le PS n'a cessé de répéter ces deux évidences depuis le début des négociations gouvernementales", conclut le communiqué.

Skype
0Commentaires
FMI: pas question d'austérité à la manière des années '80Le PS a fait savoir lundi qu'il n'était pas question pour lui de réaliser l'assainissement des finances publiques, préconisé par le Fonds Monétaire International (FMI), par des mesures d'austérité semblable à celles des années '80.NBAwww.belga.be2010-12-13T20:56:112010-12-13T20:56:11"Cet assainissement ne peut pas se réaliser par des mesures d'austérité des années '80 qui n'ont conduit à rien. Bien sûr, il faudra faire des efforts budgétaires tant au niveau des recettes que des dépenses, tout en accompagnant la reprise économique. Cependant, brider la demande intérieure par une politique d'austérité aveugle qui toucherait massivement le pouvoir d'achat des ménages pourrait s'avérer désastreux pour notre économie", ont dit les socialistes francophones dans un communiqué. Le PS ne partage pas toutes les pistes ouvertes par le FMI, notamment la remise en cause de l'indexation automatique des salaires. Il préconise de miser sur un effort accru en matière d'emploi et de formation. Sur le plan fiscal, il demande la mise en oeuvre rapide des recommandations de la Commission d'enquête sur la fraude fiscale. Sur le plan institutionnel, les socialistes remarquent, à l'instar du FMI, que le niveau fédéral doit rester en mesure d'assurer ses rentrées financières pour faire face à ses dépenses et ils mettent en garde contre toute concurrence fiscale entre les Régions. "Le PS n'a cessé de répéter ces deux évidences depuis le début des négociations gouvernementales", conclut le communiqué.
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.