17-3-2012 05:30 | Par CHN, www.belga.be

Attentats à Damas: 27 tués et 140 blessés

Les deux attentats de samedi matin à Damas ont fait 27 morts, en majorité des civils, et 140 blessés, a annoncé dans l'après-midi la télévision officielle syrienne, citant le ministère de l'Intérieur.


"Vingt-sept personnes ont été tuées et 140 autres ont été blessées dans les deux explosions" attribuées par les autorités à des "terroristes", a affirmé la chaîne, précisant que "trois corps déchiquetés" figuraient parmi les morts. Elle avait avait auparavant annoncé que les deux attaques avaient visé une direction de la police criminelle et un centre des renseignements. Les deux explosions ont eu lieu dans le centre de Damas, la première entre le boulevard de Bagdad et le quartier al-Qasaa, et la seconde dans le quartier de Douar al-Jamarik (quartier de la douane, ndlr), selon l'autre chaîne de la télévision d'Etat, qui a évoqué des "voitures piégées". Plusieurs attentats ont récemment frappé la Syrie, théâtre d'une révolte populaire réprimée dans le sang depuis plus d'un an par le président Bachar al-Assad, qui refuse d'en reconnaître l'ampleur et accuse des "bandes terroristes armées" d'être à l'origine des violences ayant fait plus de 9.000 morts depuis la mi-mars 2011. Le 23 décembre et le 6 janvier, une série d'attentats a fait des dizaines de morts et des centaines de blessés dans le centre de Damas. Le 10 février, deux attentats à la voiture piégée ont secoué Alep (nord), la deuxième ville de Syrie, ont fait 28 morts et 235 blessés. Et le 3 mars, deux civils ont été tués et 20 personnes blessées dans un attentat suicide à Deraa (sud).

Skype
0Commentaires
Attentats à Damas: 27 tués et 140 blessésLes deux attentats de samedi matin à Damas ont fait 27 morts, en majorité des civils, et 140 blessés, a annoncé dans l'après-midi la télévision officielle syrienne, citant le ministère de l'Intérieur.CHNwww.belga.be2012-03-17T16:30:002012-03-17T16:30:00"Vingt-sept personnes ont été tuées et 140 autres ont été blessées dans les deux explosions" attribuées par les autorités à des "terroristes", a affirmé la chaîne, précisant que "trois corps déchiquetés" figuraient parmi les morts. Elle avait avait auparavant annoncé que les deux attaques avaient visé une direction de la police criminelle et un centre des renseignements. Les deux explosions ont eu lieu dans le centre de Damas, la première entre le boulevard de Bagdad et le quartier al-Qasaa, et la seconde dans le quartier de Douar al-Jamarik (quartier de la douane, ndlr), selon l'autre chaîne de la télévision d'Etat, qui a évoqué des "voitures piégées". Plusieurs attentats ont récemment frappé la Syrie, théâtre d'une révolte populaire réprimée dans le sang depuis plus d'un an par le président Bachar al-Assad, qui refuse d'en reconnaître l'ampleur et accuse des "bandes terroristes armées" d'être à l'origine des violences ayant fait plus de 9.000 morts depuis la mi-mars 2011. Le 23 décembre et le 6 janvier, une série d'attentats a fait des dizaines de morts et des centaines de blessés dans le centre de Damas. Le 10 février, deux attentats à la voiture piégée ont secoué Alep (nord), la deuxième ville de Syrie, ont fait 28 morts et 235 blessés. Et le 3 mars, deux civils ont été tués et 20 personnes blessées dans un attentat suicide à Deraa (sud).
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.