23-4-2012 06:25 | Par MUA, www.belga.be

Les Flamands de Crainhem tendent la main au cdH et au MR pour isoler les FDF

La liste d'union flamande Open de la commune à facilités de Crainhem a décidé de tendre la main en direction du cdH et du MR dans le but avoué de déposer une liste de cartel en vue des prochaines élections communales et d'isoler les FDF.


Dans un tract rédigé en quatre langues, les néerlandophones, mais aussi les francophones et les Européens qui habitent la commune sont invités à prendre part jeudi soir à une soirée d'information et de discussion à ce sujet. Figure de proue de la liste flamande, le député Open Vld Luk Van Biesen a estimé que l'accord communautaire intervenu en automne dernier avait sonné le glas du combat linguistique et versé définitivement cette commune à facilités située à l'est de Bruxelles en Flandre. "Au cours des six dernières années, la gestion de Crainhem a été marquée par une surenchère communautaire et pour ainsi dire dirigée par le FDF bruxellois. Je sais que le cdH et le MR n'en sont pas heureux et envisagent de se présenter sur une liste séparée. Je les appelle à collaborer pour en arriver à une meilleure gestion de la commune", a commenté Luk Van Biesen. En 2006, Open avait déjà ouvert sa liste aux francophones et aux citoyens européens. Cela n'avait rien rapporté à la liste d'union flamande, même si Open avait obtenu un peu plus de voix qu'en 2000 (23,6 % contre 21,8%). La constitution d'une liste francophone unique baptisée Union avait coûté un siège à la liste flamande.

Skype
0Commentaires
Les Flamands de Crainhem tendent la main au cdH et au MR pour isoler les FDFLa liste d'union flamande Open de la commune à facilités de Crainhem a décidé de tendre la main en direction du cdH et du MR dans le but avoué de déposer une liste de cartel en vue des prochaines élections communales et d'isoler les FDF.MUAwww.belga.be2012-04-23T17:25:302012-04-23T17:25:30Dans un tract rédigé en quatre langues, les néerlandophones, mais aussi les francophones et les Européens qui habitent la commune sont invités à prendre part jeudi soir à une soirée d'information et de discussion à ce sujet. Figure de proue de la liste flamande, le député Open Vld Luk Van Biesen a estimé que l'accord communautaire intervenu en automne dernier avait sonné le glas du combat linguistique et versé définitivement cette commune à facilités située à l'est de Bruxelles en Flandre. "Au cours des six dernières années, la gestion de Crainhem a été marquée par une surenchère communautaire et pour ainsi dire dirigée par le FDF bruxellois. Je sais que le cdH et le MR n'en sont pas heureux et envisagent de se présenter sur une liste séparée. Je les appelle à collaborer pour en arriver à une meilleure gestion de la commune", a commenté Luk Van Biesen. En 2006, Open avait déjà ouvert sa liste aux francophones et aux citoyens européens. Cela n'avait rien rapporté à la liste d'union flamande, même si Open avait obtenu un peu plus de voix qu'en 2000 (23,6 % contre 21,8%). La constitution d'une liste francophone unique baptisée Union avait coûté un siège à la liste flamande.
Les plus belles plages du monde

msn sur facebook

.