eosmagazine.eu (© © Eos Sciences)
18-6-2012 10:04 | Par © Eos Sciences, eosmagazine.eu

Le CNRS et le MIT ouvrent une unité mixte de recherche

Un algorithme permet à la machine de devenir assitante


Le CNRS et le MIT ouvrent une unité mixte de recherche

La première Unité mixte internationale (UMI) CNRS-MIT s'intéressera aux matériaux multi-échelles pour l'énergie et l'environnement. Installée sur le campus MIT de Cambridge (USA), elle est composée de 4 à 5 chercheurs français et d'une dizaine de professeurs du MIT.

L'UMI « MSE » (Multi-Scale Materials Science for Energy and Environment) vise à poursuivre et pérenniser l'action du centre de recherche « Concrete Sustainability Hub » (CSHub@MIT) créé en octobre 2009 par Franz Josef Ulm (professeur au Département de génie civil et environnemental du MIT) et Roland Pellenq (directeur de recherche au CNRS, MIT Senior Research Scientist).

Comprenant une vingtaine de chercheurs, le CSHub@MIT est financé par l'industrie cimentière américaine et relie l'industrie et les institutions gouvernementales. Il étudie la possibilité de diminuer l'impact écologique du matériau cimentaire par une approche combinant simulation et expérimentations depuis l'échelle des atomes jusqu'au micromètre, et de la nanoseconde jusqu'à l'heure.

Dans la même veine, Franz Ulm et Roland Pellenq ont monté en 2011 le X-shale hub en partenariat avec l'industrie pétrolière (Shell et Schlumberger) sur la poromécanique des gaz de schiste. Le X-shale hub compte aujourd'hui une douzaine de chercheurs et propose le premier modèle multi-échelle de schiste méthanifère. L'UMI CNRS-MIT se trouve au centre d'un dispositif stratégique portant à la fois sur la recherche et la formation en partenariat avec l'industrie.

Source: CNRS

Skype
0Commentaires

plus d'articles

La météo du jour en écran de veille !La météo du jour en écran de veille !

msn sur facebook

.