04-11-2009 02:09

Dixie Dansercoer réunit des ‘sociétés de technologie verte’ pour un projet d’envergure mondiale



Dixie Dansercoer réunit des ‘sociétés de technologie verte’ pour un projet d’envergure mondiale

Le 6 octobre 2008, l'explorateur Dixie Dansercoer a dévoilé son nouveau projet : (Ant)Arctic Matters face à une groupe sélectionné d'entrepreneurs actifs dans le secteur 'green tech'. Pour ce projet, Dixie Dansercoer ne voyagera pas vers les pôles Nord ou Sud. Cette fois, il souhaite parcourir le monde entier avec un projet artistique qui a pour objectif d'alarmer les gens par rapport aux conséquences du changement climatique. Ce projet a été accueilli très positivement par les entrepreneurs présents.

Impossible de nier l'importance des régions polaires pour le climat partout dans le monde. . Les pôles sont en effet le baromètre de notre climat et de la santé du globe. La conservation des territoires polaires est cruciale pour la préservation de notre planète. Malheureusement, ce facteur est encore trop peu souvent pris en compte. Qui mieux que l'explorateur Dixie Dansercoer peut témoigner de la valeur et de la beauté des pôles Nord et Sud. Il s'y est en effet rendu de nombreuses fois, à pied, tirant un traîneau ou sur un voilier. Dixie Dansercoer va, cette fois, une étape plus loin que l'exploration des territoires polaires en offrant son propre témoignage. Il veut en effet parcourir le monde avec une exposition 100% transparente, avec communication sur les émissions de CO2 du projet après leur réduction maximale. Par la suite, la société CO2 Logic compensera ces émissions de CO2 en utilisant des techniques d'offsetting afin d'atteindre la neutralité visée. Dixie Dansercoer souhaite en effet éveiller le monde aux conséquences néfastes du changement climatique et montrer comment chacun d'entre nous peut aider par un changement d'attitude.

Dansercoer a présenté pour la première fois son ambitieux projet (Ant)Arctic Matters : from Expedition to zero-emission Exhibition devant un large groupe d'entrepreneurs. L'explorateur souhaite rassembler les entreprises belges actives dans le secteur 'green tech' et leur donner la possibilité de présenter leurs innovations technologiques vertes au monde entier.

Concrètement, (Ant)Arctic Matters consiste en douze conteneurs (chacun de 12 mètres de long) qui ont été aménagés par différents artistes belges pour une exposition ambulante ayant pour thème le changement climatique. L'exposition partira fin 2009 de Bruges pour un voyage de 3 ans à travers le monde à bord de cargos.L'oratrice invitée Patricia Ceysens, Ministre Flamande en charge de l'Economie, de l'Energie, du Commerce extérieur et de la Politique scientifique souligne les avantages que ce projet peut apporter aux entreprises flamandes : “Les investissements dans les innovations en faveur de l'économie d'énergie et de lasauvegarde de l'environnement portent de plus en plus leurs fruits. C'est pourquoi je soutiens activement de par ma fonction, la croissance de nos entreprises dites 'de technologie verte'. L'intérêt économique porté à ce secteur augmente et garantit également la prospérité en Flandre par la création de nombreux emplois ». Selon Patricia Ceysen, il faut valoriser cette connaissance et mettre des produits appropriés sur le marché.

Serge de Gheldere, directeur de Futureproofed, professeur invité et directeur de Groep T, souligne également les possibilités pour le monde de l'entreprise: “La crise du climat actuelle offre aux entreprises la possibilité de réaliser du profit, d'être moins dépendantes des matières premières fossiles et permet de séparer la croissance économique de leur impact écologique. Tout comme la révolution internet il y a 15 ans, ce changement offre une opportunité unique pour les entreprises. Il y a toujours les précurseurs et ceux qui vont rater le bateau.” Serge De Gheldere, ses collaborateurs chez Futureproofed et Groep T fourniront à Dixie Dansercoer un conseil technologique durant tout le projet. Les étudiants auront ainsi l'occasion d'en apprendre plus sur l'efficacité énergétique et de réfléchir à un moyen de limiter drastiquement la production de CO2 du projet.

Dixie Dansercoer est très enthousiaste par rapport à son nouveau projet: “Ce projet est tout à fait différent de ce que j'ai pu faire jusqu'à présent. Je veux montrer au monde entier que nous devons absolument préserver nos superbes territoires polaires. Chacun peut y contribuer en modifiant son propre comportement de consommateur. Les technologies vertes, particulièrement présentes dans notre pays, jouent un rôle primordial. Selon Dixie Dansercoer, c'est un mauvais choix de limiter les investissements dans la préservation de l'environnement en période économique difficile. C'est également un must de maintenir les 3 E dans un plan d'entreprise (Environnement/Ecologie/Economie). L'économie ne peut se relever sans une attention particulière au développement durable.

Dans les prochains mois, le responsable du projet Dixie Dansercoer se mettra à la recherche d'entreprises que veulent collaborer au projet (Ant)Arctic Matters.

www.antarcticmatters.com

Skype
0Commentaires
La météo du jour en écran de veille !La météo du jour en écran de veille !

msn sur facebook

.